Lily Franey

Le travail au féminin singulier

 

De mon adolescence, j’ai gardé le souvenir de la femme cantonnée aux travaux ménagers ou aux tâches subalternes mal rémunérées. C’est en regardant vivre mes semblables que j’ai commencé à raconter ma propre histoire.

Entreprenant un reportage sur le travail de maintenance à la RATP, j’en étais encore restée à l’image du mécano bien musclé dans son bleu de travail. Un jour, j’ai rencontré Christelle, une jeune femme toute menue qui remettait en place l’énorme chaîne d’entraînement d’un escalier mécanique. Cette petite blonde  a changé ma vision des choses, j’ai eu envie de témoigner sur ces femmes qui ont choisi des métiers encore largement dominés par les hommes et où elles n’ont pas le droit à l’erreur, doivent être sans faille et toujours prouver qu’elles sont capable de …
2000 – Exposition « Le travail des femmes à la RATP » CCE RATP.
2004 – Aide à la création pour la réalisation d’une exposition sur les femmes qui font un métier « d’homme ».
2005 – Pour le 8 mars, exposition « Le travail au féminin singulier » Musée d’art contemporain du Val-de-Marne. Cette exposition est accompagnée de textes écrits par les femmes qui expriment leurs difficultés de vivre dans un univers majoritairement masculin.
2011 – Exposition au Centre des Archives Historiques de la SNCF à Beaumont
2012 – Exposition Biennale internationale de l’image de Nancy.
2015 – Exposition Festival photo Atout Sud à Nantes.

J’ai prolongé ce travail par la réalisation de deux documentaires pour la télévision « Femmes d’atelier » et « Cheminotes ».

Précédent
Suivant