Lily Franey

L'homme et la machine

En 1988, après différents reportages à l’étranger, je suis rentrée à l’agence Rapho et j’ai commencé des reportages sur la vie quotidienne en France. Précocement plongée dans le monde du travail, j’ai tout de suite été à l’aise dans les usines, les entreprises. Petit à petit mon travail photographique s’est fait remarquer.

En 1993, J’ai obtenu une aide à la création du Conseil général de la Seine-St-Denis pour la réalisation d’une exposition et d’un livre en collaboration avec Guy Le Guerrec de l’agence Magnum, sur le thème « Regards sur le travail ». Pour ma part, j’ai choisi de travailler sur « L’homme et la machine ».

Cette aide m’a ouvert les portes d’entreprises qui ne m’étaient accessibles qu’avec discrétion et l’aide des syndicats. J’ai alors pu photographier à Renault Flins, Peugeot Talbot et  à l’entretien du TGV à Montrouge. Les accompagnateurs mandatés par les directions ne souhaitaient me montrer que les robots, les innovations techniques. A leur grand désespoir, j’ai tenu bon pour faire un travail où l’homme est au centre ».

Avec Didier Daeninckx, je suis allée sur les traces de son roman “Hors limites”, ce qui m’a conduite au chantier naval de Genevilliers, parution dans « Les Inrockuptibles ».

2008 – Le musée d’histoire contemporaine fait l’acquisition de 38 de mes photographies sur le monde du travail
2016 – Exposition “ Métiers et savoir faire” du collectif Chambre noire – Galerie Négatif Plus.
2017 – Exposition “ Métiers et savoir faire” Club de la Presse de Rennes.
                 

.
Précédent
Suivant