Lily Franey

Ophélie

Ophélie

Ma rencontre avec Marie Barbé, peintre et plasticienne, m’a donné envie de travailler sur une de ses œuvres de sculpture textile, qu’elle avait réalisées sur le thème de la mer. Le décor, installé dans mon appartement, j’ai fait appel à des danseuses contemporaines pour travailler sur le thème de l’eau et d’Ophélie.

Une première exposition intitulés « Miroirs d’eau » où se mêlaient photographies et scpultures textiles a eu lieu à la piscine de Villeneuve-Le-Roi. Le décor et les photographies accompagnés d’une pièce de danse étaient situés sur le bord de la piscine alors qu’une partie des spectateurs était dans l’eau.

Photographies projetées en grand format pour une performance chorégraphique sur le poème Ophélie d’Arthur Rimbaud à l’Institut du monde arabe.

Sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles…
On entend dans les bois lointains des hallalis…

1996 – Exposition collective à l’Union des Photographes Créateurs « Transparence ».

Précédent
Suivant